Implantation d'un poste de distribution et ligne d'alimentation électrique : Saint-Eustache demande à Hydro-Québec de refaire ses devoirs
11 avril 2017

Implantation d'un poste de distribution et ligne d'alimentation électrique : Saint-Eustache demande à Hydro-Québec de refaire ses devoirs

(Saint-Eustache, le 11 avril 2017) -Dans le cadre de la séance du conseil municipal du 10 avril, les élus ont adopté à l’unanimité une résolution demandant à Hydro-Québec de refaire ses devoirs en rapport à son projet de construire un poste à 315-25 kilovolts (kV) à Saint-Eustache, ainsi qu’une ligne d’alimentation à 315 kV, les tracés proposés ayant soulevé bon nombre de préoccupations légitimes de la part des citoyens et de la Ville, dont la société d’État doit à présent tenir compte.

Les journées de consultations ont en effet été l’occasion pour les citoyens du secteur rural, que doit traverser la future ligne d’alimentation, de faire part à Hydro-Québec de sérieuses objections face aux deux propositions de tracés soumis. Dans les deux cas de figure, ont-ils fait valoir, la future ligne à haute tension aura des impacts négatifs sur les activités des entreprises agricoles qui seraient traversées par elles, de même que sur le paysage naturel et bâti, en un secteur où abondent les maisons à caractère patrimonial.

« Nous ne nions pas la pertinence du projet, qui est d’assurer à la Ville et à la région une alimentation électrique en mesure de répondre à la croissance. Ceci posé, on peut et on doit faire les choses intelligemment, dans le respect des individus et du milieu. Nous partageons entièrement les préoccupations des citoyens à cet égard et sommes 100 % derrière eux dans ce dossier. Hydro-Québec doit tenir compte des objections sérieuses qui lui ont été adressées, de même qu’elle doit considérer avec ouverture les options alternatives qui lui ont été présentées par la Ville et par les citoyens, qui, seules, sont en mesure de susciter l’acceptation sociale envers ce projet », a déclaré le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron.

 

Retour aux actualités