Une campagne humoristique sur le Web : Seul le no 6 ne va pas au recyclage!
16 mars 2017

Une campagne humoristique sur le Web : Seul le no 6 ne va pas au recyclage!

(Saint-Eustache, le 16 mars 2017) – Entourés de jeunes élèves de sixième année de l’école Notre-Dame, le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron, et la conseillère municipale responsable des dossiers environnementaux, Mme Isabelle Lefebvre, ont officiellement lancé une campagne Web de sensibilisation en matière de recyclage. Intitulées « Seul le no 6 ne va pas au recyclage », trois capsules humoristiques sont successivement diffusées en ligne sur le site Web de la Ville et propulsées via le compte Facebook municipal, capsules que les citoyens sont invités à partager en grand nombre.

« Cette campagne fait partie des mesures que nous déployons pour améliorer la qualité des matières qui sont envoyées à Tricentris, le centre de tri qui dessert notre municipalité. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce ne sont pas tous les plastiques qui sont admis dans le bac bleu : pour plusieurs raisons, celui portant le numéro 6 n’y est pas le bienvenu. En évitant de l’envoyer au centre de tri, nous contribuons à améliorer le processus du tri, tout en évitant des frais de transport inutiles. Nous en sommes tous gagnants », a déclaré le maire au moment de l’annonce.

Réalisées par le Service des communications grâce au soutien du Programme Amélioration de la performance de Tricentris, les capsules Web mettent en scène un citoyen dans son quotidien. Contenant numéro 6 à la main, il hésite… est-ce que le contenant va aux ordures ou au recyclage? Dépendamment de la décision qu’il prend, une suite d’événements se produit. Dans une autre capsule, Eustache, la mascotte bien connue à Saint-Eustache est confrontée au même dilemme. Quelle décision Eustache prendra-t-il? Dans le cadre du tournage de ces capsules, des employés municipaux issus de différents services ont agi comme figurants, sous la direction des productions Kinescope.

« En utilisant l’humour, nous sommes convaincus que les citoyens retiendront facilement que le plastique numéro 6 ne va pas au recyclage et cela aura un impact direct sur la qualité des matières qui sont acheminées au centre de tri. En tant que porte-parole des dossiers en environnement à Saint-Eustache, je tiens à remercier Tricentris pour l’octroi de la subvention qui a permis de réaliser en totalité cette belle campagne de sensibilisation. », a conclu la conseillère municipale Isabelle Lefebvre.

Voici les trois capsules diffusées sur notre site Web, notre chaine YouTube et nos médias sociaux!  

Retour aux actualités